Le Fonctionnement de l'UJA de Béziers

L'UJA est une association régie par la loi du 1er juillet 1901.

Elle est composée de membres actifs (avocats adhérents de moins de 40 ans) et accueille également des membres sympathisants (élèves avocats ou avocats de plus de 40 ans souhaitant garder un lien avec l'association).

Les décisions sont prises par une assemblée générale composée des membres actifs ayant une voie délibérative et des membres sympathisants ayant une voie consultative.

Elle est administrée par un Bureau dont les membres sont réélus tous les deux ans. 

Le Bureau

Pour les années 2017 et 2018, les membres du Bureau de l'UJA sont :

  • Président : Yannick CAMBON 
  • Vice-Président : Lisa VALIENTE
  • Secrétaire : Estelle FERNANDEZ
  • Secrétaire adjoint : Charlène DHEROT
  • Trésorier : François BERMOND

Plusieurs membres sont également en charge de diverses commissions :

  • Evènementiel et Sport : Axelle MONTPELLIER
  • Communication : Grégoire MERCIER 
  • Formation : Benjamin JEGOU et Caroline VERGNOLLE
  • Relations interprofessionnelles et prestataires : Pierre-Emmanuel VISTE

 

L'objet de l'association

  • Resserrer entre ses membres les liens de confraternité et de solidarité professionnelle ;
  • Défendre les intérêts matériels et moraux de ses membres ;
  • Faciliter le début d’activité professionnelle dans la profession d’avocat et l’installation professionnelle de ses membres par l’entraide mutuelle ;
  • Participer à la formation professionnelle continue de ses membres ;
  • Prêter aide et assistance à ses membres en toutes circonstances où son intervention est jugée nécessaire et particulièrement devant le Conseil de l’Ordre de Béziers ;
  • Défendre les intérêts individuels ou collectifs de ses membres devant toutes les juridictions et notamment devant les juridictions étatiques, arbitrales et ordinales ;
  • Étudier toutes les questions intéressant les jeunes avocats ;
  • Soumettre au Conseil de l’Ordre de Béziers et aux pouvoirs publics toutes suggestions utiles ;
  • Défendre toutes les mesures nécessaires au respect des droits de la défense, des droits de l’homme et de la profession d’avocat ;
  • Utiliser tous les moyens à sa disposition pour réaliser son objet social.